Bulletin du RIFM (Francais)

Sommaire
Septembre 1999 : bienvenue à Halifax
Forger l'avenir du RIFM
Regard sur les programmes

Mexique
Russie
Chine
Japon
Indonésie
États-Unis

Fonds de fiducie FAO/Japon pour les FM d'Asie
La FM Gassinski de Russie bénéfique à l'économie régionale
Atelier de rédaction CIRFO, Hawaii, août 1999
Alors, voulez-vous créer une forêt modèle ?
Nouveau partenariat
Madame Jiang visite la FM Long Beach
FM Chiloé — une nouvelle approche éducative
En mouvement

 

 


 

 

Septembre 1999 : bienvenue à Halifax
 

Depuis la parution du dernier bulletin du Réseau international de forêts modèles (RIFM) en octobre 1998, les forêts modèles et les activités du réseau dans le monde n'ont cessé de s'amplifier. La raison d'être même de notre bulletin est de laisser entrevoir quelques-uns de ces événements et développements récents. À l'instar des forêts modèles, le RIFM est en devenir constant — évoluant à mesure que s'accroît l'intérêt pour ce concept et que le réseau continue de s'élargir. Le secrétariat du RIFM et 30 délégués représentant 12 pays et organisations sont impatients de pouvoir se retrouver pour un échange d'idées et d'expériences à l'occasion des réunions qu'organise le Réseau canadien de forêts modèles et du Forum du RIFM à Halifax (Nouvelle-Écosse).

Fred Johnson
Directeur exécutif
SRIFM
 

Forger l'avenir du RIFM

En octobre 1997, les délégués de 12 pays membres du  RIFM ou s'intéressant à la création de forêts modèles ainsi que la FAO se sont réunis à Antalya (Turquie) pour avoir un échange de vues sur les forêts modèles et la consolidation du réseau. 

Les participants se sont déclarés résolus à engager un dialogue assidu poursuivant les objectifs suivants :

  • parfaire le critères qui définissent les forêts modèles, 
  • mettre en perspective leurs attentes et besoins à l'égard du réseautage,
  • examiner la fonction des forêts modèles sur le plan national et international,
  • envisager les meilleures approches en vue de lacoordination et du soutien d'un réseau international. 

Il fut convenu que cette concertation prendrait place au travers d'une série de réunions bilatérales et multilatérales convoquées pour traiter de ces questions.

Depuis lors, des réunions multilatérales à vocation régionale se sont tenues au Japon, aux États-Unis, au Chili et en Russie. Plus de 32 pays ont pris part à ce processus de consultations, de conjoint avec des représentants d’organisations non-gouvernementales (ONG) locales et d'organisations internationales. Des ateliers et des réunions bilatérales au niveau national ont eu lieu en présence de conseillers politiques nationaux  et ont connu un vif succès car les intervenants et les pays présents ont confirmé leur intérêt pour l'avancement du concept de forêt modèle. 

Les consultations ont mis en évidence, parmi d'autres aspects, que les forêts modèles ont un caractère distinctif lié au contexte national (c.-à-d. leurs spécificités géographiques, culturelles et institutionnelles). Pour être financièrement autonomes, elles doivent procurer de réels avantages aux personnes et aux intervenants locaux  aussi bien qu'à l'échelle nationale.  L'aspiration à bénéficier de la mise en commun d'expériences et de connaissances grâce au réseautage s'est également manifestée. La collaboration entre les participants et sur les activités de  forêts modèles présente un grand attrait parce qu'il s'agit d'une formule gagnante pour tous. Elle permet aux collectivités et aux spécialistes forestiers d'apprendre les uns des autres et donc d'accélérer la mise en oeuvre de plans d'aménagement  et d'options de gestion innovatrices. Tous s'accordent à reconnaître la spécificité du RIFM et le fait qu'il n'entre en compétition avec aucune autre initiative. La création d'un secrétariat international appelé à animer et à cordonner les initiatives est donc considérée comme une garantie d'efficacité et d'efficience. La gamme des attentes exprimées pour l'intensification et la coordination des activités en réseau de la part d'un secrétariat varie et reflète les points de vue et les besoins des pays développés, de ceux qui émergent et de ceux qui se trouvent à un stade ou l'autre de leur développement.

Au sortir des consultations et des discussions bilatérales avec les conseillers de politique et les autorités compétentes du groupe des pays d'Antalya, le SRIFM dans son rôle de médiateur a élaboré un document de travail sur l'avenir du RIFM.  Le texte proposait un programme encadrant les activités du RIFM, une structure de gouvernance et les mécanismes de financement du RIFM et de son secrétariat. Ce document, joint à une proposition destinée à poser les jalons du processus international de concertation, a été présenté aux dirigeants des organismes de foresterie nationaux au cours d'une réunion tenue en marge de celle du Comité de foresterie (COFO) de la FAO à Rome, en mars 1999. 

Le document de travail a eu un retentissement très favorable lors de cette réunion, à l'issue de laquelle les participants se sont entendus pour envisager les possibilités de créer et de financer un programme quinquennal de développement du RIFM pour la période comprise entre 2000 et 2005. Les discussions se concentreront sur la fixation des domaines d'action prioritaires et la prospection des voies et moyens d'appui financier au RIFM et à son secrétariat dans le programme de développement. Un comité consultatif du RIFM, présidé par Dan Welsh du Service canadien des forêts (SCF) et se composant de représentants de pays, a été mis sur pied et se penchera sur ces questions dans les prochains mois.
 

Regard sur les programmes

Depuis 1997, le RIFM appuie une phase triennale de transition pour les activités des forêts modèles au Mexique et en Russie. La période de transition vient à expiration le 31 mars 2000. Ces pays ont, tous deux, élaboré des stratégies de transition afin de susciter le leaderhsip et le soutien nécessaires pour garantir une gestion durable de leurs forêts modèles et une participation continue au RIFM.
 

Mexique

Le ministère mexicain de l'Environnement (SEMARNAP) est entièrement voué à l'expansion des forêts modèles et au développement du Réseau mexicain de forêts modèles. L'accent est mis constamment sur le renforcement de la participation communautaire dans les processus de prise de décision ainsi que sur la gestion et l'exploitation des ressources forestières. Le SRIFM poursuit sa collaboration avec SEMARNAP afin de seconder l'essor du programme mexicain et d'encourager le ministère dans la prospection des possibilités de coordination et financement après mars 2000. Le Mexique compte actuellement trois forêts modèles : la FM Papillon monarque, la FM Chihuahua et la FM Calakmul.
 

Russie

L'action du programme de forêts modèles russe s'étend à deux domaines principaux et les deux sont parvenus à un moment déterminant.

Association de la forêt modèle Gassinski (AFMG)

Le projet entrepris dans  la région extrême-orientale de la Russie entre dans sa dernière année de la phase de transition de trois ans. Après mars 2000, il se détachera du soutien financier du RIFM et sera plus solidement ancré aux activités du Service fédéral des forêts. Le projet se concentrera encore sur l'élaboration d'un processus d'aide à la prise de décision, des SIG, la surveillance d'indicateurs de niveau locaux, la relance économique dans la région entourant la FM ainsi que le développement des infrastructures et la capacité d'une gestion améliorée de ressources. Par référence aux indicateurs de niveau locaux, la proposition d'une collaboration avec l’association forêt modèle McGregor (AFMG)  a déjà reçu un accueil favorable.

L'AFMG indique avoir obtenu trois contrats par l'entremise d'USAID pour un travail lié au transfert de  technologie et de savoir-faire acquis par la FM vers d'autres régions extrême-orientales de la Russie.
 

Autres régions de Russie 

Le Service fédéral des forêts de Russie (Rosleskhoz) poursuit assidûment la prospection de sites se prêtant à l'établissement de forêts modèles dans le pays et encourage la collaboration. Cela a été très manifeste, en juin dernier, au cours d'un atelier international tenu à  Petrozavodsk (République russe de Carélie). Le colloque, sous le titre Forêts modèles en Russie : expérience et perspectives d'avenir, a été parrainé conjointement par le  ministère de l'Agriculture et de la Foresterie de Finlande et  Rosleskhoz, avec le concours de Peter Besseau du SRIFM, et s'est tenu du 22 au 24 juin 1999.  Il a réuni des représentants de quatre projets de Gestion durable de forêts (GDF) en Russie (y compris la FM Gassinski), des ONG  (WWF, UICN, fondation MacArthur), de la Banque mondiale et d'autres organismes, qui à cette occasion ont dressé un bilan de la situation et examiné les perspectives d'un développement continu des forêts modèles en Russie. Les participants ont engagé des discussions sur les possibilités d'une action coopérative parmi les divers sites. Outre la FM Gassinski, les autres sites comprennent des projets financés par le WWF dans la République des Komis et la région de Pskov ainsi que la « Forêt modèle Taiga » (forêt expérimentale en Carélie), établie avec le soutien financier du gouvernement de Finlande.

À l'atelier de Petrozavodsk, les délégués de Rosleskhoz et des quatre sites se sont accordés en principe sur l'idée d'oeuvrer en commun à la création d'un réseau et d'un secrétariat russe de forêts modèles. Les précisions sur ce qu'un secrétariat russe et les membres du réseau devraient ou pourraient faire pour poursuivre les objectifs nationaux dans ce domaine exigeront un examen attentif et des discussions de groupe mais les intervenants qui ont proposé l'initiative sont convenus de définir le mandat et le cadre d'action de la nouvelle structure d'ici la fin de l'année.


Les participants de l'atelier Petrozavodsk ont visité 
le Centre d'interprétation du village de Matrosy.
 

 

Chine

Atelier de la FM Linan

L'Académie chinoise de foresterie (CFA), le SRIFM et le SCF ont parrainé de concert le premier atelier consacré aux forêts modèles de Chine qui s'est tenu du 29 mars au 2 avril 1999. L'hôte en a été le district de Linan (à trois heures de route au sud de Shanghai). Ont participé à la manifestation une soixantaine de participants, y compris les représentants du SRIFM,  du Réseau canadien de forêts modèles (RCFM), du SCF, de la GTZ (Allemagne) et de l'ACDI (Canada). L'objectif de l'atelier était un examen circonstancié de la proposition  concernant la FM Linan. Des visites de terrain avaient été organisées à l'appui dans l'ensemble du district. La participation du secrétariat RCFM et de la forêt modèle Fundy s'est avérée particulièrement utile pour convoyer le concept de forêt modèle et leur  expérience sous un angle adapté au contexte chinois. L'atelier s'est achevé par l'appui donné à la proposition en principe et l'affirmation de la volonté de renforcer l'initiative et de consacrer un plus grand soin à la création de partenariats sur place.


Les participants à l'atelier de Linan, avril 1999

 

L'atelier de Linan a été suivi par des réunions à Beijing tenues sous les auspices de la CFA, où les Chinois ont exprimé tout leur soutien en vue de la poursuite du projet de Linan. La CFA considère la forêt modèle Linan comme le premier maillon d'un réseau qui pourrait atteindre le nombre de huit forêts modèles dans l'ensemble des régions forestières de Chine. 

(N.B: Les conclusions de l'atelier consacré à la forêt modèle Linan peuvent être lues sur le site web du RIFM  http//www.idrc.ca/imfn).
 

Japon

Atelier à Mie

Du 23 au 27 mars 1999, l'Agence forestière du Japon, la FAO et le SRIFM ont collaboré à l'organisation du IIe Atelier international sur les Forêts modèles.  Sur les quatre rencontres annuelles projetées, celle-ci était consacrée à l'application du concept de gestion forestière durable sur le territoire de la préfecture de Mie. Une centaine de participants venant de 17 pays étaient présents à la manifestation et se sont concentrés sur les options pratiques recherchant une promotion efficace de l'approche des forêts modèles et le renforcement de la coopération internationale dans leur développement. Le bassin-versant de la rivière Mie a fait l'objet d'une étude de cas utile pour stimuler les échanges de vues sur la création de partenariats, l'intégration des processus de planification et de consultation et les mécanismes visant à encourager la participation de tous les participants. Les actes de l'atelier seront publiés vers la fin de l'été. 
 

IIIe Atelier - Préfecture de Gunma (Japon)

L'Agence forestière du Japon, la FAO et le SRIFM ont arrêté les  plans en vue de la tenue du troisième atelier de cette série organisé dans la préfecture de Gunma du 19 au 23 octobre 1999. Les thèmes traités en cette circonstance seront l'identification et l'engagement des intervenants, les partenariats publics-privés et le réseautage. À l'instar des deux ateliers précédents, la participation sera restreinte sur invitation et les délégués seront conviés tout spécialement d'Asie du Sud. Des représentants des forêts modèles du Canada, des États-Unis et de la Russie ont été invités à l'événement.
 

État des forêts modèles au Japon

Le Japon envisage des options favorables à un développement plus efficace des partenariats pour ses initiatives de forêts modèles de Kochi et Hokkaido. À cet égard, les autorités de la préfecture d'Hokkaido ont contacté récemment le gouvernement de l'Alberta en appelant la forêt modèle  Foothills à collaborer à l'exécution de son projet de forêt modèle.  Foothills s'apprête à dépêcher au Japon un de ses représentants afin d'entamer des discussions avec ses homologues de Sapporo, sur l'île d'Hokkaido.
 


Coupe à blanc pratiquée en haut d'une montagne au Japon
 

 

Indonésie

Une délégation indonésienne en visite au Mexique en juin 1999 a été parrainée par l'Union européenne (UE). La délégation a rencontré le Dr. Eduardo Casas Dias, coordonnateur du Programme mexicain de forêts modèles, et s'est rendue  sur les lieux des forêts modèles Papillon monarque et Calakmul.  Kafui Dansou, administratrice de programme au secrétariat du RIFM était également présente afin de décrire les activités du réseau. La délégation a démontré un très vif intérêt envers les applications du concept de FM au Mexique, où les collectivités locales dépendent de la forêt pour leur subsistance. Les renseignements et la compréhension résultant de cette visite seront assurément très précieux pour l'issue des discussions qui se déroulent actuellement en Indonésie au sujet du développement de forêts modèles. 
 

États-Unis

Les É.-U. ont pris une part active à l'atelier de Mie grâce à la présence de deux représentants et à leurs interventions remarquées en plénière ainsi qu'aux exposés et aux discussions qui ont eu lieu au sein des groupes de travail. Il est escompté que le Service de forêts du Ministère de l’Agriculture (USDA) appuiera l'intervention d'un représentant du programme de forêts modèles américain à l'atelier qui aura lieu très prochainement dans la préfecture de Gunma.

À l'heure actuelle, les É.-U. collaborent également avec le SRIFM pour entrevoir la possibilité d'élaborer un système d'information qui facilitera et encouragera le partage d'informations. Ce projet est en voie de se matérialiser aux États-Unis et est conçu comme outil d'aide à la prise de décision destiné à élargir les possibilités de collaboration. La proposition est actuellement soumise à examen par la National Science Foundation des É.-U.  Le SRIFM a la conviction que ce travail de développement servira de banc d'essai utile pour la mise en place future d'un système d'information au sein du RIFM.
 

Fonds de fiducie FAO/Japon pour les FM d'Asie

Le gouvernement du Japon et la FAO ont défini une proposition riche de promesses afin d'aménager quatre sites de  forêts modèles en Asie du Sud. On espère que le projet, qui sera administré par le Bureau régional de la FAO pour l'Asie et le Pacifique à Bangkok, pourra débuter dès janvier 2000. En vertu de l'initiative proposée, quelque 1,58 million USD sera investi au cours des trois prochaines années afin d'établir des sites en Thaïlande, en Chine, aux Philippines et au Myanmar. Uns réunion préparatoire qui a eu lieu à Bangkok du 8 au 10 juin a réuni les délégués des quatre pays concernés afin de  s'accorder et de mettre la dernière main à la proposition de projet. La réunion était placée sous l'égide de FAO Bangkok, avec la participation de représentants du siège social et du bureau régional de la FAO, de l'Agence japonaise de foresterie et du SRIFM. 
 

La FM Gassinski de Russie bénéfique à l'économie régionale

Depuis sa création, l'Association de la forêt modèle  Gassinski  (AFMG) a concentré ses activités sur la création de modèles de viabilité écologique et économique. Aujourd'hui, à la faveur d'une importante initiative de relance que l'AFMG  a contribué, pour une grande part, à mettre en acte, les partenaires de Gassinski sont en mesure de vérifier la validité de leurs stratégies de développement économique. En mars dernier, l'Association de la forêt modèle McGregor (AFMM) et l'Agence canadienne de développement international (ACDI) ont conclu un accord quadriennal dont la valeur est estimée à 5 millions CAD (avec une contribution financière de 3,5 millions de dollars de la part de l'ACDI) en vue de l'exécution d'une initiative de développement économique axée sur la mise en valeur des ressources naturelles dans le Nanaiski Raion de Khabarovsk Krai (région de la FM Gassinski). Le  projet s'attachera à renforcer les capacités institutionnelles et commerciales de la région grâce à la formation et à  l'encadrement offerts, en collaboration avec les chefs d'entreprise locaux les plus dynamiques disposés à créer de nouvelles entreprises commerciales dans cinq domaines:

  • transformation du bois à valeur ajoutée
  • produits forestiers non ligneux
  • expansion du tourisme régional
  • développement d’opportunités économiques en faveur du peuple autochtone Nanai
  • création d'un parc national.

Le succès de la proposition a mis en évidence l'efficacité de la gamme des compétences et des ressources de la forêt modèle ainsi que de son réseau. L'AFMG a élaboré une stratégie détaillée de développement économique durable pour la région, produit du travail accompli par l'Association au cours de la phase 1. Le réseau bien établi de la forêt modèle au Krai et sa réputation de bon partenaire ont joué un rôle significatif en vue du succès de la proposition. Le projet est maintenant en cours sous la responsabilité respective de M. Martin Hudson de l'AFMM au Canada, et de M. Evgeny Zabubenin, ancien gestionnaire de projet à l'AFMG, en Russie. L'AFMM a constitué cinq équipes locales se composant en majorité de partenaires ou d'associés de longue date qui mèneront l'initiative à bien. C'est avec satisfaction que le SRIFM a facilité l'établissement de liens dans cette initiative et le travail des auteurs afin de présenter cette proposition aux bailleurs de fonds. 

Félicitations à tous les intervenants! 
 

Atelier de rédaction CIRFO, Hawaii, août 1999

En Mars  dernier, le SRIFM a soumis au  Centre international de recherche en foresterie (CIRFO) une proposition en vue de la participation à un concours de rédaction sur le thème « Méthodes de gestion polyvalente de forêts de communauté » . L'atelier de rédaction avait pour principal objet de documenter et d'analyser  la façon dont les intervenants s'adaptent à des circonstances changeantes en fonction de scénarios différenciés de cogestion,  l'initiative des forêts modèles étant un de ceux-là. La proposition a été acceptée avec enthousiasme et, fin juillet, le SRIFM a engagé M. Ron Ayling pour qu’il passe quatre semaines de travail intensif à Honolulu (Hawaii). L'intérêt de l'atelier ne portait pas seulement sur les nouveaux contacts et la nouvelle appréciation pour d'autres initiatives d’aménagement durable des forêts dans le monde, mais sur une publication décrivant diverses études de cas et expériences. Le chapitre écrit par M. Ayling sera l'un des dix chapitres d'un ouvrage à paraître dès janvier 2000. En évoquant les cas du Mexique, de la Russie et du Canada, ce chapitre réservé au RIFM témoignera que le concept de forêt modèle peut être appliqué avec succès dans des contextes très différents et qu'aussi bien les collectivités que le capital de ressources naturelles peuvent en bénéficier.

Le SRIFM et le Secrétariat du réseau canadien de forêts modèles (SRCFM) ont été on ne peut plus ravis d'oeuvrer ensemble à l'appui de cette initiative.
 

Alors, voulez-vous créer une forêt modèle ?

Le « Model Forest Development Guide » est en voie de subir les retouches finales apportées pour tenir compte des commentaires formulés par un certain nombre de lecteurs bien avisés dans l'ensemble du réseau et de la FAO. Le guide a été rédigé par les soins du SRIFM avec la collaboration des forêts modèles. Il traite de plusieurs questions clés qui intéressent les forêts modèles : leur origine, leur évolution, ce qu'est une forêt modèle, les modalités de son établissement et quelle est précisément leur vocation. 

Deux raisons ont motivé l'élaboration de ce guide. Premièrement, la curiosité et l'intérêt qui se manifestent  dans le monde entier au sujet des forêts modèles et du réseau que l'on veut mieux connaître. Deuxièmement, forts de six ans d'expérience au Canada et de cinq ans sur le plan international, une expertise et une expérience suffisantes ont été acquises pour permettre de répondre clairement à ces questions dans une présentation facile à suivre. En composant le guide, nous poursuivions en effet l'objectif de rendre compte avec simplicité de ce qui a été accompli afin que le coeur du message puisse être mis en valeur comme il convient et, plus important encore, que le document puisse être facilement mis à jour.

Le guide, se composant du texte et d'une seule appendice, est concentré en 23 pages à peine. En appendice, le lecteur peut consulter les documents afférents aux forêts modèles et les renseignements concernant, entre autres, la compositions des partenariats, les organigrammes et les domaines de programme. Nous espérons que le message  des forêts modèles sera clair et accessible et que les lecteurs partageront avec nous leurs points de vue sur la façon d'améliorer encore le guide. 

L'ébauche du guide est pour l'instant en anglais . La parution des versions en français, espagnol, russe et chinois est prévue fin 1999. 
 

Nouveau partenariat

Au cours de ces dernières années, la forêt modèle Manitoba (FMM) et la forêt modèle du Papillon monarque (FMPM) ont envisagé d'élargir leur collaboration dans les domaines de l'écotourisme, des communautés durables et de l'éducation.

Leur collaboration a progressé et s'est matérialisée par un accord de principe conclu entre la FMM, la FMPM au Mexique, et Earthbound Environmental Inc., en vue de l'embauche d'un diplômé canadien appelé à suivre un stage de six mois auprès de la FMPM sur des projets d'écotourisme communs FMM/FMPM. Le stagiaire, frais émoulu d'une université canadienne, travaillera sous la direction du personnel de la FMM. Le stage sera rémunéré par le Projet de stages environnementaux Canada/Mexique et la forêt modèle prendra en charge le vivre et le couvert. On propose que le stage se poursuive pendant six mois sur le site de la forêt modèle Manitoba. La possibilité d'un deuxième stage auprès de la FMPM, afin de travailler dans le domaine de la gestion des déchets ménagers, est à l'étude. 
 

Madame Jiang visite la FM Long Beach

En juillet 1999, Madame Jiang, présidente de l'Académie de foresterie chinoise, a eu l'occasion de visiter la forêt modèle  Long Beach (FMLB). Outre ses collègues de la délégation chinoise, Madame Jiang était accompagnée de Mme Maureen O'Neil, présidente du Centre de recherches pour le développement international (CRDI) et de M. Gordon Smith, président du Conseil des gouverneurs du CRDI. La visite donna l'occasion de parcourir le territoire de la FMLB et de connaître les caractéristiques forestières de la région et certaines des activités mises en oeuvre sur le site. La visite était on ne peut plus opportune car l'Académie chinoise de foresterie est l'organisation chef de file du développement des forêts modèles en Chine.
 
 

FM Chiloé — une nouvelle approche éducative

L'éducation est un des domaines auxquels le Partenariat de la forêt modèle Chiloé accorde la priorité. Les écoles du territoire sont très enracinées dans la vie communautaire et leurs programmes pourraient aider à améliorer les activités productrices des ménages.

La forêt modèle Chiloé souhaite établir avec les écoles et le milieu de l'enseignement des liens de collaboration visant à promouvoir et à élaborer des programmes et des activités scolaires susceptibles d'intégrer les matières d'enseignement officielles et les questions relatives à la gestion durable et à l'environnement. Cet effort aiderait également la forêt modèle à sensibiliser la population de Chiloé aux aspects qui ont trait à la gestion durable des ressources forestières et à impulser des idées innovatrices exprimées par la collectivité pour une utilisation avisée et la conservation des richesses naturelles de l'île.


Délégation chilienne rencontre professeurs de la FM Fundy


 

La forêt modèle Chiloé se tourne vers le Canada pour apprendre de l'expérience des forêts modèles canadiennes et d'autres organismes. Avec l'aide du SRIFM et du Secrétariat du réseau canadien de forêts modèles, ses dirigeants ont recueilli de l’information  sur les projets des forêts modèles dans le domaine éducatif.  En mars 1999, Mme Adriana Hoffman et M. Martin Cox, de la forêt modèle Chiloé, ont visité Sussex (Nouveau-Brunswick) pour parler d'éducation environnementale avec les partenaires de la forêt modèle Fundy. Par suite, une délégation chilienne composée d'enseignants et de responsables  municipaux d’éducation revient au Canada à la mi-septembre 1999. Les activités planifiées en vue de cette mission comprennent : 

  • la participation au séminaire des professeurs de Fundy,
  • l'examen des projets éducatifs de la forêt modèle de l'Est de l'Ontario,
  • des visites à d'autres institutions canadiennes engagées dans le domaine de l'éducation environnementale. 

Ces activités ainsi que d’autres liens entre le Canada et la forêt modèle Chiloé sont financés par le projet “Fond Cône Sud” de l’ACDI qui est administré par le SRIFM. 

 

 

En mouvement

M. Richard Baerg a quitté le SRIFM et poursuivra une nouvelle carrière en tant qu'expert-conseil en foresterie. Comme beaucoup d'entre vous le savent, la contribution de Richard au développement des forêts modèles sur le plan international a été très importante au cours des cinq dernières années. Nous souhaitons tous à Richard un grand avenir dans ce qu'il va entreprendre et nous sommes convaincus que dans ses missions futures Richard aura de nouveau l'occasion de prendre une grand part aux activités du RIFM.

M. Peter Besseau, anciennement avec la forêt modèle McGregor, travaille maintenant avec le SRIFM comme agent de programme principal responsable du programme en  Russie, en Australie et en Asie. 

Au début de l’année en cours, M. Luis Poot Chan a assumé les fonctions de directeur général de la forêt modèle  Calakmul. M. Poot Chan apporte au programme de FM une riche expérience acquise dans l'exécution de projets de foresterie et de développement social.

Après quatre années couronnées de succès au sein de l'AFM Gassinski, M. Evgeny Zabubenin a accepté de devenir le coordonnateur russe du projet de collaboration FM McGregor et ACDI en cours dans la région de la Nanaiski Raion.  M. Dmitri Pevin a succédé à  M. Zabubenin en qualité d'administrateur du projet Gassinski.